jeudi 29 septembre 2016

Métamorphose: Paradis obscur - Ericka Duflo

Auteur: Ericka Duflo
Éditions: Éditions Les malins
Genre: Fantastique
Année de sortie: 2016
Nombre de pages: 401
Ma note: 4.5/5

Risque de spoiler: ne pas lire ce résumer, ni mon avis si vous n'avez pas lu le tome 1.

Senna a finalement accepté de rejoindre ses semblables sur l’île d’Arpia. C’est là qu’elle devra compléter sa formation et apprendre à maitriser ses pouvoirs, sous l’oeil inquisiteur de la Matriarche.

Mais elle n’a pas pour autant oublié son désir de vengeance.

Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu et des évènements étranges se succèdent. De plus, Ian, son seul allié sur l’île, a un comportement de plus en plus inquiétant...



Mon avis:

Je tiens juste à dire qu'à chaque fois le travail sur les couvertures est juste magnifique!!

À la fin de ma lecture du tome 1, j'avais ressenti une très forte envie de lire la suite! Malheureusement, elle n'était pas encore sortie et quand finalement j'ai acheté le livre, je n'ai pas vu le temps passé et maintenant quelques mois plus tard un peu avant la sorti du tome 3, je me suis enfin lancé dans Paradis obscur!



Au début j'étais un peu perdu, mes souvenirs du premier tome étaient loin, j'ai demandé à une amie de m'aider pour une information et ensuite ma lecture s’est merveilleusement bien passée! On retrouve une Senna qui doit maintenant s'adapter à sa nouvelle vie, apprendre les coutumes des harpies et connaître le monde auquel elle appartient vraiment.



Ce tome est rempli de fantastique et j'adore sa! Je n'en lis presque plus, mais ça reste l'un de mes genres préférés. J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir les nouveaux personnages, particulièrement les nouvelles amies de Senna et Calypso!



Maintenant je n'ai qu'une hâte, lire la suite!!! Cette fin m'a encore une fois cruellement donné envie de plonger dans la suite de cette histoire merveille qu'à créer l'auteur!

Je vous remercie d'avoir lu ma chronique, je vous souhaite d'excellentes lectures à venir!






















Aucun commentaire:

Publier un commentaire